BILAN MENSUEL

Bilan du mois de mai #2020

BONJOUR TOUT LE MONDE

Le mois de mai, se résout à une sorte de renaissance où le déconfinement m’a donné loisir à prendre de nouvelles habitudes. Sortir de l’appartement pour sentir les rayons du soleil sur mon visage, sortir les gambettes dans de belles robes colorées, aller flâner en librairie, se balader pendant des heures en fin d’après-midi, revoir une partie de la famille et des amis. Bien sûr, le tout en respectant les barrières de sécurité et d’hygiène appropriées. La vie n’est pas encore redevenue tout à fait à la normale, mais ce bout de liberté fait le plus grand bien.

Ce mois-ci, côté lecture, il y a eu des bons moments comme des moins bons. Je peux toutefois déjà me vanter que le mois de juin sera meilleur. Je suis en plein dans une lecture qui me passionne. 😀

Ce mois-ci j’ai lu au total

  • 4 livres
  • 1660 pages

Lectures lues 

Sans titre (3)

Les dragons de l’impératrice _ Alice Sola (roman)

Une lecture très agréable dans laquelle j’ai eu le plaisir de me plonger dans l’empire asiatique d’après une réécriture des légendes de Mulan et de Thurandot.

Ma chronique complète –> ici

classique, gothique

Frankenstein _ Mary W.Shelley (roman)

Un gros coup de coeur pour ce classique de la littérature anglaise que je n’avais jamais lu jusqu’à présent.

Ma chronique complète –>ici 

Le souffle de Midas, Alison Germain

Le souffle de Midas _ tome 1 _ Alison Germain (roman)

Il n’y aura pas de chronique prochainement sur ce roman. Je ne l’ai pas lu jusqu’au bout. A la moitié du roman je me suis rendue compte que ce n’est pas ce dont j’avais envie de lire. Au lieu de m’entêter, j’ai préféré le mettre de côté et de le reprendre à un moment où l’envie serait véritablement là.

Comme je dis toujours, la lecture est une question de plaisir. Rien ne sert de s’acharner au risque de passer à côté de l’histoire.

Pour celles et ceux que ça intéresserait d’en savoir plus au sujet de ce roman, je vous laisse le résumer éditeur :

« Entre tes mains, fille d’Homère, brûle encore le pouvoir des Dieux.
Le jour où une inconnue rend son dernier souffle dans mes bras, je sais que ma vie paisible d’étudiante ne sera plus jamais la même. Au lendemain du drame dont j’ai été le seul témoin, aucune trace du crime n’a été retrouvée, tant et si bien que tout le monde me pense folle, moi la première. Seul un homme me croit, Angus Fitzgerald, détective à la recherche d’une personne qui ressemble trait pour trait à la femme morte sous mes yeux.
Alors que ce mystère reste sans réponse, les objets que je touche se transforment en or. Et quand le bel Angus me narre le mythe antique de Midas, ce roi grec qui changeait tout en or, je comprends qu’il en sait bien plus sur ce qui m’arrive. Et aussi sur les dangers qui me menacent. Pour moi, le plus imminent est juste là, dans mes mains. Parce que si pour le détective, je suis bénie des Dieux, je ne vois en ce pouvoir qu’une malédiction… »

lacavernedhaifa, priz pullitzer

Olive Kitteridge _ Elizabeth Strout (roman)

Un avis mitigé sur ce court roman à la jolie plume, mais que je ne regrette toutefois pas d’avoir lu.

Ma chronique complète –> ici

Lecture en cours 

Les piliers de la Terre, Ken Follett

Les piliers de la Terre _ Ken Follett (roman)

Il y a quelques années que je rêve de me plonger dans un roman de Ken Follett tout en étant « découragée » par la grosseur de ses romans (un beau bébé de 1000 pages et plus). Je me suis lancée et je ne regrette pas du tout. Ça se lit tout seul. Je suis totalement embarquée dans cette histoire et j’ai hâte de pouvoir vous en parler davantage. 

Résumé éditeur :

« Dans l’Angleterre du XIIe siècle ravagée par la guerre et la famine, des êtres luttent pour s’assurer le pouvoir, la gloire, la sainteté, l’amour, ou simplement de quoi survivre.
Les batailles sont féroces, les hasards prodigieux, la nature cruelle.
La haine règne, mais l’amour aussi, malmené constamment, blessé parfois, mais vainqueur enfin quand un Dieu, à la vérité souvent trop distrait, consent à se laisser toucher par la foi des hommes. »

Films et séries 

Au mois de mai je suis moins restée sur mon canapé à regarder la télé, toutefois j’ai pu découvrir quelques pépites et/ou films que je n’avais encore jamais vus.

films et series bilan mois de mai 2020 lacavernedhaifa

La série

  • Valeria

Les films

  • Les filles du Docteur March
  • The secret
  • The rite
  • Les indigènes
  • Les 400 coups
  • Twin Peaks
  • Une vie cachée

OPÉRA

Au mois de mai je me suis aussi replongée dans l’Opéra grâce, tout d’abord à la lecture Des dragons de l’impératrice d’Alice Sola qui réécrit en partie l’opéra Thurandot, de Puccini, puis grâce à l’envie découvrir la version moderne de la Traviata, de Verdi par l’Opéra Garnier de Paris.

Ces deux opéras sont disponibles sur arte-TV.

La Traviata 

La Traviata est mon opéra préféré et j’ai adhéré complètement au parti pris scénaristique de Simon Stone où notre chère héroïne, Violetta, est une influenceuse, atteinte d’un cancer, et non plus une courtisane atteinte de tuberculose.

De plus, quel plaisir de voir une cantatrice de couleur au premier plan ! Pretty Yende est magistrale dans ce rôle. Elle m’a émue à plusieurs reprise, et sa voix est magique !

Je conseille cette version pour qui aimerait voir un opéra en ayant peur de l’étiquette « vieillot ». Les écrans, les jeux de sms et de tweets sauront vous projeter tout de suite dans l’histoire remise au goût du jour, tout en découvrant la musique intemporelle de Verdi.

Pour ma part, j’aime autant la Traviata dans sa version classique avec les costumes et décors d’époques, que dans la version moderne. La musique et l’histoire, dans tous les cas, percutent en plein coeur ❤ 

Thurandot 

Avec Turandot, Puccini nous transporte dans une Chine ancienne et fantasmée. Au cœur de Pékin se joue le destin d’un triangle amoureux : la cruelle princesse Turandot, le prince tartare Calaf – éperdument épris de cette dernière – et l’esclave Liù – amoureuse de Calaf. Le jeu de devinettes qui lie ces trois personnages connaitra une fin tragique.

Thurandot, de Puccini, a été une véritable découverte pour moi. J’ai adoré cet opéra, même si la mise en scène de Franck Aleu, qui a fait le parti pris de mettre plein de faisceau lumineux un peu partout ne m’a pas véritablement plu. Je regarderais volontiers une adaptation plus classique de cet opéra dès que j’en aurais l’occasion. 

CUISINE 

Ce mois-ci je vous ai aussi concocté une nouvelle recette en ligne sur le blog.

95576326_932663960523048_4716836107847729152_n

Une recette toute simple qui ravira les papilles des petits comme des grands : tarte aux oignons rustique à découvrir –>ici

BOOK HAUL 

Je vous ai aussi dit que j’étais allée me promener en librairie au début de déconfinement. J’y ai ramené un beau butin : 

  • Les piliers de la terre, de Ken Follett
  • Le manuscrit inachevé, de Franck Thilliez
  • Circé, de Madeline Miller
  • Carmilla, de Sharidan Le Fanu
  • L’abomination de Dunwich, de H.P Lovecraft

_____________________________

J’aimerais encore vous remercier de votre fidélité. Ce mois-ci vous avez été 960 visiteurs à venir vous promenez dans lacavernedhaifa. J’ai collecté plus de 1000 vues au compteur. Je vous remercie infiniment pour l’intérêt que vous portez à mes articles. J’espère vous offrir encore plus au mois de juin. 

1000 mercis ❤ 

cropped-logo-3-1-3.jpg

 

 

 

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s