Fairyland, d’Alysia Abott aux éditions 10/18

Depuis quelque temps déjà, lorsque sa sortie était annoncée, il y a un an, je savais au plus profond de mon être que ce livre était fait pour moi. Et je ne me suis pas trompée, parce que ce fût un énorme coup de cœur !


MON AVIS

L’histoire en quelques mots :

1970. Fairyland ou l’autobiographie d’Alysia Abbott, fille d’un père homosexuel et poète, orpheline de sa mère ; c’est surtout une fille des années hippies, des années junkies. Elle nous raconte à travers ses souvenirs et les carnets de son père, une époque où tout est à la fois autorisé et interdit. Une époque de toutes les expériences…

Scrapbooking Embellishments flower pink ($12) ❤ liked on Polyvore featuring flowers, fillers, flower fillers, backgrounds, pink, wallpaper, embellishment, doodle, detail and scribble:

Les cordes sensibles :

A travers un récit juste et touchant, Alysia nous raconte sa vie, son enfance. Elle nous raconte en toute sincérité le manque de sa mère, l’étrangeté de son père qu’elle aime et déteste tout à la fois.

Elle ne le déteste pas parce qu’il est homosexuel, mais parce qu’il est irresponsable. C’est un homme, comme beaucoup d’autres, qui a du mal à assumer ses responsabilités de parents et qui du jour au lendemain se retrouve seul avec une gamine sur les bras qu’il doit gérer, alors qu’il ne sait pas se gérer lui-même. Bien souvent, pour des intérêts artistiques et/ou bien plus personnels il la laisse seule à la maison.

Alysia n’a pas eu une vie facile, pourtant, un monde se crée petit à petit : celui de fairyland. Un monde sans règles, ni lois mise à part celle de la créativité infinie. Alysia a le droit d’écrire sur les murs, de manger n’importe où, de partir chez des copines sans demander l’autorisation de son père, Alysia a le droit d’aller coucher très tard ; Alysia a une vie bien différente des fillettes de son école.

Scrapbooking Embellishments flower pink ($12) ❤ liked on Polyvore featuring flowers, fillers, flower fillers, backgrounds, pink, wallpaper, embellishment, doodle, detail and scribble:

Cette différence et la manière de la gérer au quotidien est la partie du roman qui m’a le plus captivé.

Mais l’autre point fort du roman c’est son aspect historique ! Alysia nous donne à voir une fresque historico-politique des années 1970 / 80, avec les premières gay pride, les premières manifestations gay, les années hippies, la drogue, le sida et sa considération par l’opinion publique. Et je vous assure que c’est la partie qui m’a émue le plus parce qu’elle traite de sujets forts, et de sujets encore tabou aujourd’hui. Encore aujourd’hui on peut entendre des blagues salaces sur les homosexuels ou bien sur les personnes atteintes du SIDA, encore aujourd’hui, une majorité de personnes les voit comme des pestiférés. Et qu’on ne le veuille l’admettre ou non c’est la vérité. Il reste encore un grand pas à faire dans ce domaine, pour que ces personnes puissent être considérées comme tout le monde, parce qu’elles sont tout le monde ; et une personne atteinte du SIDA n’est pas pestiférée.

Et pour nous offrir une telle intensité et vérité historique, l’autrice s’appuie sur des recherches solides dont elle nous donne toutes les références bibliographiques à la fin du roman.

Scrapbooking Embellishments flower pink ($12) ❤ liked on Polyvore featuring flowers, fillers, flower fillers, backgrounds, pink, wallpaper, embellishment, doodle, detail and scribble:

Même si parfois Alysia m’a un peu cassé les pieds, surtout lors de sa vie étudiante, où elle se plaint continuellement de son père alors que finalement elle peut vivre ses rêves comme elle l’entend. Elle voyage, fait tout ce qu’elle veut, alors que beaucoup de jeunes personnes ne vont pas avoir ce niveau de liberté et d’indépendance, avec du recul j’ai compris. J’ai compris ce qu’elle avait pu ressentir, ce tiraillement entre liberté et contrainte, entre indépendance et amour.

Finalement son père est toujours présent. Jamais, du début à la fin du roman il disparaît pour laisser une place centrale à Alysia. On peut donc affirmer que le personnage principal, malgré un récit à la première personne, n’est pas Alysia mais bien son père.

Et ce point est encore plus affirmé lorsque des fragments de ses carnets, de ses poèmes ou de ses dessins font leur apparition entre les pages du roman.

On peut même aller plus loin et dire que ce roman est écrit à quatre mains puisqu’Alysia se sert de ses souvenirs et de ceux de son père pour nous raconter son histoire, l’histoire de bien plus d’un américain de cette époque.

Scrapbooking Embellishments flower pink ($12) ❤ liked on Polyvore featuring flowers, fillers, flower fillers, backgrounds, pink, wallpaper, embellishment, doodle, detail and scribble:

Pour résumer, Fairyland m’a touché pour plusieurs raisons, et je le conseille volontiers aux fan des seventies, aux lecteurs en quête d’émotions, de questionnements et de remise en question, je le conseille aux amoureux de belles histoires. C’est un roman que je conseillerais également à des personnes qui ne savent pas trop quoi lire, parce que je peux l’affirmer haut et fort : Fairyland est une source sûre !

COUP DE COEUR

Valentine day my ass:

Lacavernedhaifa 

 

 

 

 

Publicités

13 commentaires

  1. Merci pour ton avis constructif ! Ce roman me fait de l’oeil depuis sa sortie, autant son résumé que sa couverture me tentaient. Maintenant je sais que son histoire a l’air aussi passionnante. Je le lirai ! 😉

    Aimé par 1 personne

  2. Je suis super contente d’avoir pu affirmer ton choix de lire ce livre ! Tu verras, tu ne le regretteras pas ! 😘😘😘 merci pour ton commentaire et ton passage sur le blog ❤️

    J'aime

  3. C’est un roman qui m’a beaucoup émue… Je ne sais pas si c’est parce que j’ai lu à une époque où je me sentais particulièrement vulnérable mais j’ai beaucoup aimé découvrir cette relation si particulière entre un père pas comme les autres et sa fille. C’est vrai qu’elle est très agaçante quand elle est étudiante… Parfois on a presque l’impression qu’elle fait sa crise d’ado un peu en retard mais à mon avis, c’était aussi parce qu’elle était tiraillée par plein de sentiments différents. Peut être une sorte de culpabilité d’être partie si loin, je sais pas…
    C’est un roman que j’ai acheté trois fois ^^ Une fois pour moi, une fois pour un concours que j’avais proposé sur Cellardoor et une fois pour ma soeur, en complément de son cadeau d’anniversaire.

    Aimé par 1 personne

  4. On en devient accro ! Je ne fais que le conseiller aux personnes de mon entourage ! Ce livre est une petite merveille ! Il aborde des sujets forts sans rentrer dans le pathos, et de cette manière ce livre nous percute en pleins cœur ! ❤️

    J'aime

  5. On avait eu l’occasion d’en parler via Instagram et tu m’avais chaudement conseillé ce roman, maintenant que j’ai un peu de temps, je me suis dit qu’il fallait quand même que je vienne lire ton billet. 😉 Bon…ton coup de coeur est communicatif, tu sais ! ! Je pense donc que je vais d’abord ajouter ce livre à ma WL puis très certainement à ma PAL…je ne sais pas quand mais dans les mois qui viennent, j’imagine. Merci pour cette belle chronique qui me rend le livre plus concret. ^^

    Aimé par 1 personne

  6. Ah tu ne peux pas savoir à quel point je suis contente ! 🙂 dis toi que je l’ai offert en cadeau d’anniversaire à une amie et je me demande s’il ne ferait pas l’objet d’un prochain concours 🙂

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s