Mémoires d’une voyante de Jean Louis Bouquet

« C’était une créature déjà loin de la jeunesse, mais sous sa lourde chevelure noire, parsemée de fils d’argent, son visage attesté encore une curieuse beauté ambrée »

 

Crystals and Tarot // Crystal Fairy Vibes:

 

Avant de débuter cette chronique, j’aimerais remercier les éditions Armada et Masse Critique Babelio pour l’envoi de cet ouvrage.


MON AVIS

L’histoire en quelques mots :

Mémoires d’une voyante, c’est le récit des aventures d’une voyante anonyme dont on ne connaît ni le nom, ni l’âge, ni l’aspect physique. Cette femme, qu’on devine d’un certain âge, nous confesse sa vie, ses aventures et ses pensées.

Créer à partir d’une série de nouvelles parues dans un magazine entre les années 1950 et 1960, Jean Louis Bouquet, nous embarque dans une succession d’aventures plus rocambolesques les unes que les autres.

voyante:

Les cordes sensibles :

Cela fait une bonne semaine que j’ai finis la lecture de cet ouvrage, pourtant, aujourd’hui face à mon écran d’ordinateur, j’ai du mal à vous livrer ce que j’ai ressenti lors de cette lecture, à trouver les mots justes pour vous faire part de mon avis.

Le caractère historique de ce recueil est tout à fait intéressant ; c’est l’aboutissement d’un travail de collecte du travail d’un écrivain aujourd’hui tombé aux oubliettes, mais qui jadis était célébré pour ses écrits. Il faut savoir, que les chroniques de Mémoires d’une voyante ont eu énormément de succès à l’époque, au point que le magazine fût inondé de courriers de lectrices désirant bénéficier des dons de vision de cette femme extraordinaire.

Ecrites dans un langage soutenu, mais tout de même agréable à la lecture, les nouvelles de Jean Louis Bouquet font le récit des aventures de cette voyante qui nous promène de manoirs en villa, et d’hôtels particuliers en rues sombres et sinueuses où les intrigues s’accumulent pour nous divertir toujours plus !

costume inspiration for this year:

Bien que Mémoires d’une voyante est une lecture plutôt légère, on peut toutefois mettre en lumière certains sujets plus sérieux comme la condition de la femme dans les milieux aisés de l’époque, l’intérêt croissant et ambiant pour les sujets ésotériques au XX° siècle, ainsi qu’une fresque des délits et des pêchés ( souvent chargés de pittoresque je trouve !). Tous ces sujets renforce l’intérêt à porter à ces écrits.

Souvent, lors de mes lectures, je n’ai pu m’empêcher de mettre en parallèle ce recueil avec les intrigues policières d’Agatha Christie. Empruntes de mystères et de glamour, les aventures de notre voyante nous plongent dans des histoires de complots amoureux et parfois de meurtres ! Bien que je ne sois pas une adepte de récits policiers, je peux affirmer que je me suis beaucoup diverti ici.

Toutefois, j’ai parfois trouvé le rythme un peu trop lent, je me suis quelque fois ennuyée, sans jamais courir à la catastrophe, je vous rassure ! J’ai apprécié ma lecture mais sans plus. Peut-être parce que je n’ai pas été sensible au personnage principal. Peut-être aussi parce qu’il manquait d’évènements fantastiques à mon goût. J’ai trouvé ça un peu trop terre-à-terre.

♥:

Etant donné que j’ai reçu ce roman dans le cadre d’une Masse Critique Babelio sur le thème des récits fantastiques, je m’attendais à un peu plus d’extraordinaire. Finalement nous avons plus à faire à un roman policier agrémenté d’une touche d’originalité vis-à-vis de la profession du personnage principal, plutôt que d’un vrai récit fantastique.

Par contre, cette légère déception n’a pas entaché ma lecture, au contraire, j’ai pris plaisir à découvrir au fil des pages les aventures de cette voyante au caractère bien trempé ! Et puis il est toujours agréable de lire une belle plume !

Pour résumer, Mémoires d’une voyante, fût une lecture divertissante mais sans plus. Je conseille cependant ce roman à tous les adeptes d’intrigues policières à la Agatha Christie. A la fois léger par le genre plutôt dédié au divertissement, c’est aussi un recueil d’aventures prenantes et profondes par l’atmosphère qui se dégage de certaines histoires. Ce récit nous plonge en pleine fin de XX° siècle ! Mais surtout Mémoires d’une voyante met en exergue une plume prodigieuse : celle de Jean-Louis Bouquet.

BONNE LECTURE

Lacavernedhaifa

Publicités

2 commentaires

  1. Tu peux le trouver directement en allant sur le site des éditions Armada, il n’est pas très cher en plus, il est à 14E en version papier, c’est raisonnable je trouve, et 5E en e-pub si tu aimes bien lire de manière électronique ! 😉 Franchement je pense qu’il pourrait te plaire ; tu vas te régaler ! Tu me diras si tu as réussi à te le procurer ! 😉

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s