Mauvais genre de Chloé Cruchaudet

Résultat de recherche d'images pour "mauvais genre bd"

Un auteur, une histoire :

Chloé Cruchaudet est une scénariste, graphiste et coloriste lyonnaise dont la caractéristique est de s’inspirer de faits réels pour créer. C’est la première fois que je lis l’une de ses oeuvres, mais j’ai fais un tour sur sa bibliographie, vous n’avez pas finis d’entendre parler d’elle ici…


MON AVIS

L’histoire en quelques mots :

Peu de temps avant que la Première Guerre Mondiale éclate et que les soient envoyés au front, Paul et Louise se rencontrent au bal et s’unissent pour le meilleur et pour le pire. Paul est pourtant contraint de laisser sa vie de jeune marié sur le quai de la gare où il lui promet de revenir à la fin de son service militaire. Mais la guerre éclate. Paul est envoyé au front où règne l’odeur de la mort, de la peur et de la folie.

Paul décide de déserter !

En rendant complice sa femme, il s’en va loin de la violence et de l’horreur des tranchées.

Mais la fuite en temps de guerre est une faute grave punie par la mort. Alors Paul se cache dans l’appartement de Louise… Dans l’espoir de n’être jamais retrouvé et de jouir de jours paisibles et heureux.

Même si les premiers jours sont doux comme du miel, très vite Paul s’ennuie. Il veut sortir prendre l’air. Retrouver sa vie d’avant…

Avec la complicité de sa femme, il décide de se travestir. Partie d’une bonne plaisanterie, la blague prend vite un goût amer… Paul se sent bien dans son nouveau personnage, quitte à en oublier sa propre identité.

Résultat de recherche d'images pour "mauvais genre bd"

Les cordes sensibles

Tirée de faits réels, l’histoire de Paul et Louise est passionnée, provocante et touchante.

Louise est une femme courageuse qui, comme toutes celles de son époque, est forcé de subvenir à ses besoins. Les mains autrefois douces sont aujourd’hui rugueuses à force de passer des heures à coudre sous la lampe incandescente de l’usine….

Et même lorsque Paul déserte, Louise doit continuer à travailler des heures durant, et ce, longtemps après la fin de la guerre, pour un maigre salaire ! Louise c’est le pilier. C’est la force et le courage.

Paul, quant-à-lui c’est la fantaisie, l’avant-gardisme et la frivolité.

C’est un duo explosif porté magnifiquement par les dessins de Chloé Cruchaudet qui exprime parfaitement la contradiction et la folie des personnages.

Résultat de recherche d'images pour "mauvais genre bd"Image associée

Ce sont des planches avec peu de détails, un dessin presque minimaliste avec quelques touches de couleurs qui nous plongent dans une atmosphère particulière où se nouent les contradictions et les faux-semblants.

Outre le thème principal du changement de personnalité, cette BD aborde des sujets beaucoup plus graves : la folie, la violence, les abus et les jugements.

Je suis toutefois restée sur ma fin. Je n’ai pas compris la dernière planche et le message qu’elle veut faire passer.

Mais clairement mise à part ce bémol, je me suis pris une véritable claque !

J’ai lu cette bande-dessinée d’une traite et elle m’a littéralement glacée le sang.

Résultat de recherche d'images pour "mauvais genre bd"

Et puis il y a ce twist final ! Je ne vous en dit pas plus, mais cette BD est une petite merveille ! Loin d’être anodine, elle a tout pour séduire les lecteurs en quête de lectures originales ancrées dans leur temps avec ce brin de modernité qui fait d’une oeuvre qu’elle est irrésistible !

Pour résumer, Mauvais genre a su me séduire par con côté décalé et dramatique mais aussi pour son non-conformisme.

 

EXCELLENTE LECTURE

Lacavernedhaifa

Publicités

18 commentaires

  1. Vraiment je te conseille c’est super ! Je l’ai lu sans lire la quatrième de couverture en faisant totalement confiance à l’amie qui m’a prêté la BD et vraiment je me suis pris une claque phénoménale au point que je veux absolument lire les autres bd de l’autrice =D

    J'aime

  2. Il me semble qu’à sa sortie en 2013 il y a eu beaucoup de personnes qui en parlaient, notamment dans la presse. Pour ma part je n’en avais pas entendu parler avant que mon amie me mette la BD entre les mains. J’espère vraiment que tu auras l’occasion de la lire un jour, elle vaut le détour ! Ca me donne d’ailleurs envie d’aller un peu plus loin dans le sujet des travestis, je vais essayer de me procurer « The Danish Girl, l’as tu lu et/ou vu le film ?

    J'aime

  3. C’est le coup de la gaufre dans le caniveau que t’as pas compris ? (je suis allée chercher la bd dans ma bibli pour essayer de voir de quoi tu pouvais parler,parce que je l’ai lue il y a un petit moment et j’avais oublié quelques trucs !).

    Aimé par 1 personne

  4. En toute honnêteté, je suis d’accord avec toi, ce final est un peu « bizarre ». « Quel gâchis » peut se référer à la gaufre qui ne sera pas mangée mais aussi à toute l’histoire qui n’est finalement qu’un vaste gâchis…Je ne suis pas certaine qu’il soit nécessaire d’aller voir plus loin en fait.. :-/
    De la même auteure, Ida me tente beaucoup ! Tu me fais me rappeler que je voulais m’acheter cette bd ! 🙂

    Aimé par 1 personne

  5. Je connais cette BD surtout de nom mais, c’est drôle, j’ai lu Danish Girl il y’a peu et ce sont des histoires presque similaires d’autant plus que, si je me souviens bien, Mauvais genre est une BD qui se passe dans les années 30, non ? Ce sont grâce à des ouvrages comme ceux-là qu’on se rend compte que le problème de l’indétermination sexuelle n’est pas quelque chose de nouveau, même si on parle beaucoup depuis de nombreuses années. C’est un sujet étudié et pris en compte depuis longtemps.
    Si tu as aimé cette BD et son thème, je pense que je peux te conseiller sans problème Danish Girl, que tu aimeras aussi, sans doute. 🙂

    Aimé par 1 personne

  6. C’est exact, la BD commence début 1ère Guerre mais se finis environ dans les années 30. Je pense que je vais essayer de me procurer Danish Girl prochainement ! 😀 C’est vrai que l’on peut penser que l’indétermination sexuelle soit arrivée beaucoup plus tard, mais finalement, ce n’est pas le cas. J’aime bien ce genre de BD qui traite de sujet fort comme celui-ci ! 🙂

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s