Bride Stories, tome 4 de Kaoru Mori

« Plus une robe de mariée a de couturières, mieux c’est ! »

MagaMerlina ~ Violet Scorpion Fish Archival Art Print via Etsy.:

L’histoire en quelques mots :

Smith est contraint de quitter la belle Talas, personnage que l’on découvre à partir du deuxième tome pour continuer son expédition au travers du désert. Mais sa route est semée d’embûches… Mais aussi de rencontres.

Il sagit dun tirage ouvert dune de mes illustrations aquarelles. Imprimé sur 260g dacide libre Epson Velvet Fine Art Paper en utilisant une:

Les cordes sensibles :

J’ai continué les aventures de Bride Stories avec le quatrième volume et j’aimerais vous faire part de mon ressenti sans vous en dire trop, pour vous laissez le plaisir de la découverte, tout simplement parce que je trouve que ce manga devrait être lu par le plus grand nombre. J’ai réfléchi avant de vous écrire cet article, parce que je ne voulais pas être redondante par rapport au premier article écrit sur le sujet (que vous pouvez trouver ici), mais en même temps j’ai envie de parler de ce manga, de partager mon ressenti sur cette superbe lecture. J’espère, avec cet article vous convaincre de tenter l’expérience.

Nous retrouvons nos personnages principaux, même si ce tome n’est pas centralisé sur eux. Amir est l’un de mes personnages coup de coeur de ce manga. Dès les premières pages du tome 1 elle m’a envoûté par son caractère doux et curieux. On la retrouve ici dans une scène de la vie quotidienne, où l’on suit l’apprivoisement de ce couple hors du commun ! Rappelez-vous elle est beaucoup plus âgée que son mari qui a seulement 12 ans ! Nous retrouvons également Pariya, cette jeune fille célibataire au caractère impulsif ! Son père lui cherche un mari, et il semblerait bien qu’elle est trouvée chaussure à son pied… Toutes ces petites scènes sont agréables parce que l’on a l’impression que l’on nous donne des nouvelles de vieux amis.

Il sagit dun tirage ouvert dune de mes illustrations aquarelles.  Imprimé sur 260g dacide libre Epson Velvet Fine Art Paper en utilisant une:

Mais ce volume, c’est également l’occasion de nouvelles rencontres, comme ces soeurs jumelles intrépides, aventurières, colériques et extrêmement attachantes qui n’ont qu’une obsession : celle de trouver leur prince charmant !

J’ai particulièrement apprécié ce volume au trait humoristique dont les situations m’ont fait rire plus d’une fois !

Comme toujours, les dessins sont merveilleux et il nous plonge directement dans l’univers ainsi que dans une nouvelle culture. Une culture que l’on ne connaît pas mais que l’on découvre au fur et à mesure des pages…

Il sagit dun tirage ouvert dune de mes illustrations aquarelles. Imprimé sur 260g dacide libre Epson Velvet Fine Art Paper en utilisant une:

Pour résumé, un quatrième tome particulièrement réussi, qui m’a conquis dès les premières pages ! Si vous cherchez un manga original, qui sort de tous les stéréotypes et où vous voulez passer un bon moment, je vous conseille : Bride Stories !

Note :

8/10

TRES BONNE LECTURE

Il sagit dun tirage ouvert dune de mes illustrations aquarelles.  Imprimé sur 260g dacide libre Epson Velvet Fine Art Paper en utilisant une:

Les beaux poissons utilisés pour illustrer ma chronique sont des créations de Maria Mercedes.

Lacavernedhaifa

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s