Vincent VAN GOGH, ce peintre intemporel ou la folie de peindre.

Vincent Van Gogh est l’un des artistes qui m’a le plus marqué dans ma vie. C’est d’ailleurs en côtoyant ses œuvres que j’ai décidé de me lancer dans des études d’Histoire de l’art.

Vicent Van Gogh est sûrement le peintre le plus connu après Picasso. Né le 30 Mars 1853 à Groot Zundert, fils d’un pasteur, il est l’aîné de six enfants. D’une nature sensible, c’est un passionné. Un homme qui donnerait sa vie et son âme pour sa passion, comme lorsqu’il décide de devenir prédicateur. Il ne vit alors que pour Dieu et par Dieu. Mais son tempérament fougueux et ses opinions politiques et sociales avancées le font se heurter aux autorités de l’Eglise et Vincent abandonne sa vocation pour se tourner vers la peinture à l’âge de 27 ans.

« Je puis bien, dans la vie et dans la peinture, me passer du Bon Dieu. Mais je ne puis pas, moi, souffrant, me passer de quelque chose qui est plus grand que moi, qui est ma vie : la puissance de créer […]
Et dans un tableau, je voudrais dire quelque chose de consolant comme une musique. Je voudrais peindre des hommes ou des femmes avec ce je ne sais quoi d’éternel, dont autrefois le nimbe était le symbole, et que nous cherchons par le rayonnement même, par la vibration de nos colorations […]
Ah ! le portrait, le portrait avec la pensée, l’âme du modèle […]
Exprimer la pensée par le rayonnement d’un ton clair sur un fond sombre.
Exprimer l’espérance par quelque étoile. L’ardeur d’un être par un rayonnement de soleil couchant. Ce n’est certes pas là du trompe-l’œil réaliste, mais n’est-ce pas une chose réellement existante ? »

Lettre de Vincent Van Gogh à son frère Théo – 3 septembre 1888

Lecteur compulsif, il lit plusieurs livres par jours et la littérature l’inspire beaucoup dans sa manière de créer et de ressentir la peinture qu’il exerce quotidiennement, notamment grâce à son frère Théo, qui va beaucoup l’aider tout au long de sa carrière.

Ce que j’aime chez Vincent Van Gogh, c’est sa sensibilité. J’ai adoré lire ses lettres où j’y ai appris beaucoup de choses. C’était un homme ouvert sur le monde et sur ce qui l’entourait. Sa sensibilité extrême l’amener à aider autrui, comme il l’a fait avec une femme et son enfant, alors que lui même n’avait pas le moindre sou pour s’occuper de sa propre personne ! Jamais il ne perd l’espoir et la passion. C’est ce qui le fait toujours aller de l’avant ! Il croyait à sa bonne étoile et travailler d’arrache pied chaque jour durant !

C’est l’image du peintre impressionniste par excellence. Celui qui prenait son chevalet, ses toiles, ses pinceaux et ses couleurs pour voyager à travers les terres afin de voir de ses propres yeux, ressentir et interpréter à sa manière la nature qui l’entourait. Grâce à lui nous découvrons différents paysages : Paris, La Haye, La Provence, Auvers-Sur-Oise !

La maison jaune, 1888, Van Gogh, Rijksmuseum Vincent Van Gogh, Amsterdam.

Dans sa peinture, les couleurs et son trait fougueux, reconnaissable entre mille, m’ont toujours fascinés. La peinture, par ses couleurs et ses traits amène la forme. C’est la peinture qui créé et non le dessin ! C’est fascinant !

Et aujourd’hui encore, Vincent Van Gogh attire les foules et les touristes du monde entier, alors que de son vivant, il n’a vendu qu’une seule de ses peintures ! Aujourd’hui c’est l’artiste vendu le plus cher au monde ! C’est incroyable !

Van Gogh, souvent considéré comme fou est pour moi un homme, un artiste qui vivait pour son art, et comme tout peintre de son époque il est allé au-delà des conventions pour affirmer sa vision du monde et de l’être humain . Peintre torturé et fascinant, c’est l’un des peintres qui m’a le plus marqué de toute ma vie. Son œuvre d’une puissance inouïe est intemporelle et fascinera encore et toujours !

Agostina Segatori au café Tambourin, 1887, Van Gogh, Rijksmuseum Van Gogh, Amsterdam.

 

J’espère que ce nouveau portrait d’artiste vous aura plus et vous aura permis d’entrer un peu plus dans mon univers fait d’artistes, d’art et de passion. Je vous retrouve bientôt pour de nouvelles chroniques. D’ici là, prenez soin de vous !

Lacavernedhaifa

Publicités

2 commentaires

  1. Un peintre torturé et à l’histoire familiale compliquée, un trait vraiment particulier, je préfère ses tableaux de paysage plutôt que de portraits, j’aime beaucoup La nuit étoilée comme tableau…

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s