La femme du gardien de zoo, de Diane Ackerman

Un auteur, une histoire :

Diane Ackerman est une poétesse, dramaturge, essayiste et naturaliste américaine. Née en 1948, elle exerce pendant plusieurs années le métier de professeur de littérature. Elle est l’auteure de quelque vingt essais et récits.Sont notamment paru en France Le livre des sens, et Mon Jardin des délices. La femme du gardien de zoo est son petit dernier.

12942c564079b3edf3309d07df7961b0

L’histoire en quelques mots :

Avant que la guerre éclate, Jan et Antonina Zabinski dirigeaient le zoo de Varsovie. Leurs animaux n’ont pas survécu à la barbarie_les uns tués sous les bombardements, les autres expédiés à Berlin pour l’agrément des dignitaires du Reich, quand ils ne servaient pas de gibiers aux fusils allemands.

L’idée vient alors aux époux d’élever du bétail. Pour nourrir les troupes mais aussi les habitants du ghetto. Quant au réseau de souterrains reliant les cages, ils décident d’y cacher des juifs et de les aider à fuir la Pologne. Grâce au courage des deux époux, trois cents d’entre eux seront sauvés.

12942c564079b3edf3309d07df7961b0

Les cordes sensibles :

Jan, Antonina Zabinski et leur fils Rys, vivent une vie paisible parmi leurs animaux au zoo de Varsovie. De la girafe, à l’éléphant, du lynx au lion, et du tigre au flamant rose, leur zoo compte parmi les plus réputés du monde grâce à une vision moderne qui essai de recréer les habitats naturels des animaux au lieu de les mettre dans de simples cages. Antonina et Jan ont créé de véritables enclôts où ils prennent soin de leurs animaux comme si s’était leur propre progéniture.

Mais alors que la Seconde Guerre Mondiale est déclarée, l’Allemagne décide de soumettre la Pologne à ses intérêts en bombardant et en assiégeant le pays. Le zoo des Zabinski est bombardé, les animaux tués. Varsovie est condamnée, le ghetto est créé pour y installer les juifs de la ville.

Alors que le couple est meurtri par toutes ses horreurs, ils décident de continuer à vivre dans leur zoo et à cacher des familles juives. D’astuces en astuces, nous suivons un procédé qui se met en place pour sauver des hommes, des femmes et des enfants. Et même si la guerre fait rage, dans la villa du zoo, le quotidien suit son cours. On y côtoie le calme, l’espoir et même la joie de sauver des gens qui nous sont proches. On y découvre des personnalités différentes, ainsi que des artistes. Le zoo est comme une île paradisiaque, un refuge où tout est mis en oeuvre pour créer un quotidien qui soit le plus ordinaire possible.

12942c564079b3edf3309d07df7961b0

Diane Ackerman nous dépeint à travers l’aventure et le courage extraordinaire des Zabinski une fresque historique sans précédent ! D’une écriture remarquable, remplie de descriptions et de poésie, nous contemplons avec effroi et fierté, le combat d’un homme et d’une femme pour sauver l’Humanité.

De plus, ce rapport privilégié entre Antonina et les animaux nous offre une multitude de détails sur leurs habitudes, leur ingéniosité et leur personnalité !

Pour résumer, c’est avec difficulté que j’ai refermé ce récit historique, que j’ai quitté Antonina, Jan, Rys et les autres. C’est une lecture qui nous heurte, nous ébranle et reste gravé pendant longtemps dans notre coeur. Même si parfois, le rythme était lent, contemplatif comme le regard d’Antonina sur le monde et la nature, Diane Ackerman réussit à nous émouvoir, à nous transporter dans l’horreur de l’Humanité, dans une époque qui ne finit pas de nous choquer, de nous traumatiser. C’est avec beaucoup de conviction que je vous conseille de lire ce joyau de la littérature, un récit historique qui ne vous laissera pas indifférent.

Note :

10 / 10

12942c564079b3edf3309d07df7961b0

Lacavernedhaifa.

Publicités

2 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s