Les Carnets de Cerise, tome 3 et 4, de Joris Chamblain et Aurélie Neyret.

Dans le cadre du Challenge Cold Winter 2016, j’ai lu le tome 3 des Carnets de Cerise, Le dernier des cinq trésors. Je n’ai pas pu m’empêcher de lire le tome 4, La déesse sans visage.

Les histoires en quelques mots :

Le dernier des cinq trésors :

C’est la période de Noël, Cerise et ses amies, vont apprendre la reliure dans l’atelier de Sandra. Une jeune femme à travers laquelle Cerise s’identifie beaucoup. C’est lors d’un après-midi dans l’atelier de reliure que tout commence. En effet, Erica va trouver un coffret de pirate où se cache à l’intérieur, un cadeau. Mais pas n’importe quel cadeau. Un cadeau qui a du sens et qui va embarquer nos jeunes amies dans une aventure extraordinaire…

IMG_0084.JPG

La déesse sans visage :

C’est l’été, c’est l’anniversaire de Cerise. Sa maman et ses copines lui ont offert un somptueux cadeau : un séjour au Manoir des Cent Mystères… Il s’agit d’un vieux manoir où chaque participant à une énigme à résoudre. Quel cadeau parfait pour notre petite Cerise ! Mais le séjour ne va pas se passer comme prévu, et ce manoir va révéler davantage de réponses, et soulever pas mal de mystères…

FullSizeRender(4).jpg

Les cordes sensibles :

J’adore les Carnets de Cerise ! Les dessins sont sublimes et les histoires toujours de plus en plus belles ! Bien que je ne sois plus une jeune fille, ces bandes dessinées, chaque fois que je les lis, me transportent à l’époque de mon enfance où j’adorais jouer dehors à me créer des histoires et où je rêvais de devenir une véritable aventurière. Cerise c’est un peu l’enfant qui est resté en nous !

Dans ces deux derniers tomes, Joris Chamblain et Aurélie Neyret, ont encore réussi à émouvoir mon petit cœur d’artichaut ! Surtout dans Le dernier des cinq trésors ! Je vous avoue que j’ai versé ma petite larme à la fin tellement l’histoire était bouleversante d’émotions !

FullSizeRender(3).jpg

La déesse sans visage m’a fait rêver ! Ce manoir, on aimerait qu’il existe pour de vrai afin d’aller y résoudre des énigmes !

Malgré tout, ces deux derniers tomes abordent des sujets difficiles : le manque, la culpabilité, la colère, la jalousie, mais aussi l’amour.

Pour résumer, je suis encore une fois subjuguée par ces BD et je vous les conseille vraiment ! Plus qu’un simple coup de coeur, ce sont des bandes dessinées que tout le monde devrait lire au moins une fois dans sa vie !

 

Note :

10/10

c83b8dce2f78ab98955adf6d645465fd

Lacavernedhaifa

Publicités

Un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s