Merce Cunningham, ce génie, révolutionnaire de la danse.

C’est avec le portrait du grand danseur, chorégraphe, génie et révolutionnaire de la danse Merce Cunningham que je suis heureuse de débuter ce nouveau rendez-vous : les portraits d’artistes.

Grâce à cette rubrique je vais pouvoir partager encore plus avec vous mon univers en vous présentant tous les artistes que j’aime tant et qui ont chacun, eu un impact dans ma vie.

Un artiste, une histoire :

Merce Cunningham est né le 16 Avril 1919 aux Etats-Unis et est décédé le 26 Juillet 2009 à New York. Ce danseur et chorégraphe américain a contribué au renouvellement de la pensée de la danse. Il était avant danseur chez Martha Graham, qu’il avait rencontré lors d’un cours prit communément.

 

 

Ce qui est passionnant chez Merce Cunningham c’est qu’il était obstiné par son idée de la danse, et il ne faisait pas en sorte de plaire au public, d’avoir des salles blindées de spectateurs ; non ce qui l’intéressait c’était le corps, le mouvement, la recherche du mouvement. Pour lui le corps était le plus important. L’une des caractéristiques de sa danse est d’ailleurs la neutralité des expressions ; c’est le corps qui exprime les émotions, pas le visage. Et je peux vous dire que c’est difficile d’avoir une expression neutre lorsque l’on danse !

Et puis il y a le hasard, il avait créé des rituels de jeux pour définir l’espace, le nombre de danseurs, la musique…etc. Pour lui le hasard était logique. Il fallait faire confiance au hasard, quitte à lui laisser tout le pouvoir !

Bien que, je vous l’avoue, les vidéos de ses chorégraphies sont parfois « imbuvables », dans le sens où c’est une danse très intellectuelle, où il faut vraiment se plonger dans le contexte de création pour apprécier ce que l’on regarde ; la danse de Cunningham est révolutionnaire !

 

 

A une époque où la danse classique était encore reine, Merce Cunningham apporte un nouveau vocabulaire corporel au point que sa Compagnie et son école créée dans les années 1950 sont toujours d’actualité et tourne dans le monde entier ! Il créé son école pour pouvoir enseigner sa technique, afin que les danseurs ne se blessent pas. En effet, la danse de Merce Cunningham c’est un dos et des jambes indépendantes l’un de l’autre. Il veut créer quelque chose où l’athlète doit réfléchir à ce qu’il fait avec son corps. Le danseur ne danse pas de manière organique comme c’est le cas pour la danse moderne à la même époque, ni de manière classique et « rigide ».

Et puis, dans les années 1990, il veut aller encore plus loin dans la recherche du mouvement, et se sert d’un logiciel spécifique pour créer un nouveau mouvement ! C’est fascinant !

Et il y a toute cette relation avec la musique, et avec John Cage ! Un duo de choc ! Tous les deux ont fait de nombreux happenings, à jamais, ancrés dans l’Histoire !

 

J’espère que ce premier portrait d’artistes vous aura plu ! En tout cas c’est toujours un réel plaisir de partager avec vous mes passions ! Je vous dis à très  vite pour de nouvelles chroniques !

Lacavernedhaifa

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s