Les fiancés de l’hiver, La passe miroir, livre 1, de Christelle DABOS

A l’occasion du Challenge Cold Winter 2016, j’ai eu l’occasion de lire le roman de Christelle DABOS, lauréate du concours de 2012 organisé par les éditions Gallimard Jeunesse, RTL et Télérama : Les fiancés de l’hiver, la passe miroir, livre 1.

Un auteur, une histoire :

Christelle DABOS est né en 1980. Elle commence à gribouiller ses premiers textes sur les bancs de la faculté et se destine à être bibliothécaire quand la maladie survient. L’écriture devient alors une seconde nature, notamment au sein de Plume d’Argent, une communauté d’auteurs sur Internet. Elle décide de relever son premier défi littéraire grâce à leurs encouragements et devient ainsi la grande lauréate du Concours du premier roman jeunesse.

b7dded52628b69a0930b73d02d54a096

L’histoire en quelques mots :

Ophélie, sous son écharpe élimée et ses lunettes de myopes cache des dons singuliers : elle peut lire le passé des objets et traverser les miroirs. Elle vit paisiblement sur l’arche d’Anima jusqu’au jour où elle est fiancée à un homme qu’elle ne connaît pas et qui vit très loin de son monde : au Pôle.

Un long voyage s’entreprend pour cette jeune fille mal dans sa peau. Elle va  découvrir son fiancé qui ne manque pas de la surprendre mais surtout elle va découvrir les moeurs et coutumes d’un monde qu’elle ne connaît pas. Sans le savoir, Ophélie va devenir le jouet d’un complot mortel…

b7dded52628b69a0930b73d02d54a096

Les cordes sensibles :

Ophélie est une héroïne à laquelle on peut s’identifier rapidement. Sans âge, des attributs physiques qui expriment son identité et son tempérament plutôt que son apparence, Ophélie est une héroïne de roman émouvante et attachante. Au fil du roman on la voit changer et évoluer pour notre plus grand bonheur !

L’univers est plaisant. J’ai particulièrement aimé que les objets et le passé aient une place très importante dans l’histoire, notamment par les archivistes qui sont mis en avant, et je ne peux que m’en réjouir puisque c’est mon métier. Pourtant, j’ai été confuse vis-à-vis de la multitude de détails qui nous sont donnés, comme de nombreuses idées qui ne sont pas approfondies. En effet, j’ai trouvé que les idées étaient bonnes mais pas assez poussées. De manière plus claire entre les objets qui bougent au gré des humeurs de leur propriétaire, l’écharpe qui bouge dans tous les sens, les lunettes qui changent de couleurs, le passage entre les miroirs, les mirages…etc. je ne savais plus où donner de la tête. Et malheureusement, ça perdait de l’importance à mes yeux.

b7dded52628b69a0930b73d02d54a096

De plus, j’ai été déçu par la qualité de l’écriture : un vocabulaire pas assez riche, des redites constantes…

Néanmoins, malgré toutes ces choses négatives que je souligne ce fût une bonne lecture, car l’atmosphère qui se dégage de ce roman est superbe, et malgré tout je me suis laissé embarquer dans ce nouvel univers.

Pour résumer, un univers particulier, une belle histoire qui m’a fait penser à la Belle et la Bête à certains moments, une héroïne à laquelle on peut s’identifier facilement, mais une écriture un peu pauvre en vocabulaire et une multitude de caractéristiques dans lesquelles on se perd. Malgré tout, ce fût un agréable moment de lecture et je pense lire la suite de l’histoire très prochainement.

Note :

7/10

b7dded52628b69a0930b73d02d54a096

Lacavernedhaifa

Publicités

6 commentaires

  1. J’ai été tellement captivée par l’univers que je n’ai pas vraiment fait attention au vocabulaire dans ce premier tome ^^
    Par contre, dans le deuxième tome, j’ai quelques fois constaté des répétitions, c’était un peu dommage, mais cela n’a pas du tout gâché ma lecture !

    Aimé par 1 personne

  2. Après je me demande si je relis les deux premiers tomes si j’aurais les mêmes impressions aujourd’hui parce que cette série reste bien imprégnée dans ma mémoire avec un sentiment de nostalgie 😉 peut-être une prochaine relecture avant de lire le troisième tome 😉

    Aimé par 1 personne

  3. C’est toujours tentant ^^ Je me demande aussi si j’aurais le même ressenti en relisant le premier tome. Mais pour le moment, j’évite la relecture, par peur d’être finalement déçue. De perdre la magie de la découverte 🙂 Peut-être dans plusieurs années, quand ma mémoire aura oublié une partie de l’histoire !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s