Les contes macabres, d’Allan Edgar Poe

Titre : Les Contes Macabres
Auteur : Edgar Allan Poe
Illustrateur : Benjamin Lacombe
Editions : Soleil
Collection : Métamorphose
ISBN : 52 4549 3
Pages : 220

Les ouvrages illustrés par Benjamin Lacombe sont toujours une pure merveille, et souvent cela me permet de découvrir des textes de littérature classique d’une nouvelle manière.

Un auteur, une histoire :

Allan Edgar Poe est un écrivain, dramaturge américain né en 1809 à Boston et décédé à Baltimore en 1849.

Allan Edgar Poe est ce genre d’artiste torturé, qui a vécu un traumatisme dans sa jeunesse. En effet, il perd ses parents dans sa petite enfance, et sans faire de la psychologie, on peut se douter qu’un drame d’une telle envergure vous hante toute une vie et se répercute dans les oeuvres de l’artiste. Toutefois, Edgar Allan Poe est un mondain, dans le sens où il mène une vie aisée.

En janvier 1845, Poe publie Le Corbeau, qui connaît un succès immédiat. Mais, deux ans plus tard, son épouse Virginia (qu’il a épousé lorsqu’elle avait 14 ans et lui 26) meurt de la tuberculose le 30 janvier 1847. Poe envisage de se remarier, mais aucun projet ne se réalisera. Le 7 octobre 1849, Poe meurt à l’âge de 40 ans à Baltimore. Les causes de sa mort n’ont pas pu être déterminées et ont été attribuées diversement à l’alcool, à une drogue, au choléra, à la rage, à une maladie du cœur, à une congestion cérébrale, etc. Autant dire que sa mort à provoquer mille et un fantasmes et mystères.

fullsizerender2

L’histoire en quelques mots :

Les contes macabres est un recueil de huit nouvelles, plus sombres les unes que les autres. Tout tourne autour de la mort, des fantômes, des crimes et des maisons hantées ; il y a même une nouvelle autour d’une créature féerique…

Afin de décrire au mieux ce que renferme ce recueil, cette citation que l’on trouve à la quatrième de couverture est parfaite :

« Quelque chose de profond et de miroitant comme le rêve, de mystérieux et de parfait comme le cristal ! Un vaste génie, profond comme le ciel et l’enfer ! »

Charles Baudelaire à propos de l’oeuvre de Poe

Les cordes sensibles :

Le mois de novembre était le moment parfait pour découvrir une partie de l’oeuvre de Poe ! De plus, l’ouvrage illustré par Benjamin Lacombe est, comme chaque fois, idéal pour appréhender des auteurs classiques ! En effet, l’artiste a le don pour nous montrer des images sans nous bafouer notre imaginaire ! A la fois les images appuient le texte, mais elles permettent aussi de nous maintenir en action à travers une lecture qui parfois peu être un peu difficile.

Même si j’ai tout de suite accroché avec l’écriture poétique et mélodieuse d’Allan Edgar Poe, certaines nouvelles m’ont moins captivé que d’autre. En effet, La chute de la maison Usher, m’a vite perdu dans ses élans de descriptions infinies, et j’ai préféré d’autres histoires telles que Ligeia ou le Chat noir.

Toutefois, je vous conseille de lire cet ouvrage si vous en avez l’occasion, car il est toujours étonnant, lorsque l’on lit de la littérature classique, de voir que les émotions et les sentiments humains sont toujours contemporains et d’actualité : comme quoi, le pouvoir des mots est intemporel !

fullsizerender3

De plus, vous êtes sûrs de vous échapper de votre quotidien et de passer un bon moment de lecture !

Pour résumer, la lecture d’un livre illustré par Benjamin Lacombe est toujours un réel plaisir. Les images nous transporte dans une ambiance particulière qui nous permet de rester attentif face à la prose de l’écrivain, qui parfois peut être un peu lourde, notamment avec les nombreuses descriptions. Toutefois je suis toujours étonnée de voir à quel point le pouvoir des mots est intemporel lorsque je lis une oeuvre classique, et rien que pour cela je vous recommande de vous plonger ces Contes Macabres. De plus, pour les personnes qui aiment connaître la biographie des écrivains, il y a toujours une partie à la fin de l’ouvrage dédiée à l’artiste. J’ai donc passé un agréable moment de lecture notamment grâce à l’objet livre qui est magnifique !

Note :

8/10

J’espère que cette chronique vous aura plu, en tout cas c’est toujours un régal de vous partager ma passion pour la lecture. N’hésitez pas à laisser une trace de votre passage sur le blog, je serais heureuse de vous répondre et de partager avec vous, notre passion commune, car la lecture c’est surtout ça ; de l’amour et du partage…

Lacavernedhaifa

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s